Rabattement de nappes par puits filtrants

Rabattement de nappes par puits filtrants

Cette technique de rabattement est mise en œuvre en présence de terrain présentant de forte perméabilité. En fonction des caractéristiques géologiques et hydrogéologiques du site, nous déterminons le nombre de puits, leur diamètre et leur profondeur, ainsi que la granulométrie du massif filtrant.

Nous utilisons la  technique de foration à la benne preneuse pour réaliser des puits filtrants jusqu’à 10 m de profondeur et un louvoyeur pour des profondeurs plus importantes. Les puits, de diamètre 400 ou 600 mm, sont ensuite équipés d’électro-pompes submersibles d’épuisement dont le débit unitaire peut atteindre 700 m3/h.
Sur des projets d’importants et complexes, il est parfois nécessaire de réaliser un essai de pompage préalable. Cet essai de pompage, réalisé selon la norme NF P 94-130, permet de déterminer précisément la perméabilité du terrain, et de calculer ainsi les débits d’exhaure nécessaire à assécher la fouille et les rayons d’influence du rabattement.
Nous possédons plusieurs sondes piézomètriques permettant de mesurer et d’enregistrer en continu le niveau de la nappe phréatique, ainsi que des débitmètres nécessaires au calcul des paramètres hydrauliques.